fbpx
Menu

Coaching & Spiritualité

Comment trouver
votre produit idéal ?

Celui qui se vendra « comme des petits pains » !

Van Bunderen Olivier

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Introduction.

Certains vous diront que le produit idéal est un produit qui se vend tout seul. Sachez qu’en ce bas monde, rien ne se fait tout seul.

La vente d’un produit est un système complexe mêlant la psychologie, la confiance en soi et parfois même la météo.

De manière plus honnête, je dirai que le produit idéal est un produit qui se vend facilement et qui n’enfreint ni la loi, ni les valeurs de chacun : celles du client, mais surtout celles de l’entrepreneur.

Un produit qui se vend « comme des petits pains », c’est simplement un produit qui répond à ces quelques critères :

1) Un produit en phase avec les valeurs de l’entrepreneur.

Le meilleur (et peut-être le seul) vendeur de votre produit, ce sera vous. Si vous n’êtes pas en accord avec votre produit, vous le vendrez difficilement. De plus, à quoi cela sert de faire une vente à 10 000€ si cela nous empêche de dormir la nuit à cause des remords ?

L’argent n’est pas un but, c’est un moyen. Il permet de faire facilement les choses, mais ce n’est pas lui qui devrait servir de motivation profonde à votre activité. L’argent ne devrait pas être le “pourquoi” de votre job. Si vous ne me croyez pas, demandez à tous ces salariés qui ont fini leurs carrières en Burnout.

2) Un produit en phase avec ce que vous aimez faire.

Le plaisir de se lever chaque matin pour travailler dans quelque chose que vous aimez faire.

En quoi cela va influencer sa facilité de vente ? Préférez-vous un vendeur passionné par son produit ou un vendeur qui vous a juste téléphoné, car vous êtes sur sa liste ? Auquel allez-vous plus facilement dire oui ?

À celui qui vous vend un canapé, que lui-même n’a jamais vu ou à un artisan qui vous vends ce qu’il a produit en connaissance de cause de toutes les étapes de fabrication et qui vous en parle avec passion comme de son enfant ?

3) Un produit qui répond à un besoin précis qui handicape fortement votre client

Il faut que votre produit réponde à un besoin urgent et impérieux de votre client. Plus le besoin sera grand, plus la vente sera facile, et ce, quel que soit le prix. Essayez de vendre un verre d’eau 5€ en Bretagne et essayez de le vendre 50€ en plein milieu du désert…

Dans le premier cas de figure, vous risquez vite de finir au chouchen ou à la blanche hermine et cela vous coutera bien plus que 5€… Dans le second cas, vous regretterez de n’avoir sur vous qu’un seul verre d’eau.

4) Un produit qui trouve sa place sur un marché.

Souvent vous pensez avoir l’idée de génie, que bien entendu personne avant vous n’a eu. L’idée qui va fonctionner, qui va vous permettre de devenir libre. Et pourtant, après plusieurs mois de travail acharné, cela ne fonctionne pas.

Simplement car :

  • Vous n’avez pas pensé à vérifier que votre marché recherchait votre produit;
  • Vous n’avez jamais imaginé que la couleur de votre produit n’était pas en adéquation avec votre client ;
  • Vous avez mis un prix au hasard et celui-ci est soit trop cher ou à l’inverse trop bas que pour paraitre honnête ;
  • Vos clients sont à la campagne et vous avez décidé de le vendre en centre-ville ;

Ne pas connaitre son marché est sans doute la pire erreur que vous puissiez faire,
c’est surement le meilleur moyen de vous saboter.

D’accord, mais on fait quoi concrètement ?

Le meilleur moyen de ne pas se tromper est d’appliquer le principe de vision véritable afin de trouver LE produit idéal.

Cette vision est répartie en 3 types :

  • La méso-vision : basée uniquement sur vous-mêmes
  • La micro-vision : vise directement votre client idéal
  • La macro-vision : vue d’ensemble, on analysera alors votre marché actuel 

La mésovision : vous-même !

Il est important de comprendre qu’un produit aussi « bankable » est-il, sera une véritable plaie à vendre si vous-mêmes n’êtes pas en accord avec le service ou le produit que vous vendez. Il s’agit d’un devoir vis-à-vis de vous-mêmes d’être convaincu que votre produit vous corresponde.

Il existe des personnes sans aucun scrupule, qui pourrait vendre père et mère pour peu que quelqu’un en veuille, mais je ne pense pas que cela soit votre cas… sinon vous ne seriez pas parmi les personnes qui me suivent.

Si vous n’êtes pas en accord avec celui-ci, que cela soit au sujet de son essence (ce qu’il est) ou de son utilité (sa valeur), vous ne parviendrez que très difficilement à le vendre. Même si vous y parvenez, dans quel état émotionnel serez-vous au moment de sa conception ou après sa vente…

L’essence même de votre produit.

Soucis au niveau de l’essence, de ce que votre produit est, imaginons les cas de figure suivants :

  • Prostituée
  • Thanatopracteur
  • Médecin légiste
  • Croque-mort
  • Éboueur
  • Employé dans un call center
  • Mineur
  • Militaire
  • Vendeur d’armes
  • Policier
  • Bucheron
  • Gardien de prison
  • Ambulancier
  • Infirmier
  • Tueur à gages

Je suis convaincu que chaque emploi est d’une valeur égale, le fermier était aussi important que l’Empereur. Simplement, car sans le fermier l’empereur n’aurait pas de quoi se nourrir… Mais je suis certain également que tous les métiers ne sont pas faits pour tout le monde et qu’il vaut mieux être certains que vos valeurs ne soient pas bafouées en pratiquant tel ou tel métier.

  • Êtes-vous prêts à vendre des armes qui causeront, peut-être la mort d’enfants dans certains pays loin de chez vous ?
  • Êtes-vous prêt à côtoyer la mort sous ses formes les moins édulcorées ?
  • Êtes-vous prêt à respecter les ordres à la lettre, même ceux qui vous semblent idiots ?
  • Êtes-vous prêts à vendre votre corps pour le plaisir des autres ?
  • Êtes-vous prêt à patauger dans les déchets toute la journée ?
  • Êtes-vous prêts a faire un métier arasant, dangereux et mal payé ?
  • Êtes-vous prêt à vous faire incendier au téléphone toute la journée ?

Sans être dans ces situations extrêmes, il en va de même de votre produit / service…

Il faut que la nature de votre produit, service, soit en accord avec la personne que vous êtes et donc vos valeurs et vos capacités.

Apprenez à fixer votre cadre en connaissance de cause, et ce, afin de ne pas vous retrouver dans des situations qui pourraient vous dépasser.

L’utilité de votre produit : Votre meilleur vendeur c’est vous-même.

Car vous connaissez la valeur de votre produit et ce qu’il est capable d’offrir au monde, mais surtout à votre client. Si vous doutez de la valeur de celui-ci, il va être très compliqué de le vendre…

Surtout quand, face à vous, vous aurez une personne qui souhaite négocier ou qu’il faudra convaincre que votre produit peut l’aider.

Vous avez décidé de vendre le remède d’un ami en touchant une commission tout à fait honnête pour votre service rendu. Ce remède fabuleux permet non seulement d’empêcher l’apparition de n’importe quel cancer, mais en plus il soigne la personne complètement après seulement 3 mois de traitement.

  • Première cible, tout le monde, votre approche : protégez-vous du cancer !
  • Deuxième cible, dans les hôpitaux, directement dans la chambre des malades.
  • Troisième cible, votre tante qui à un cancer généralisé.
  1. En étant parfaitement convaincu que ce remède fait ce qu’il promet, allez-vous aborder ces trois cibles de la même façon ? Sachant que le traitement coute 3 000€ par mois.
  2. En sachant que ce remède n’est qu’un peu d’eau et du colorant, allez-vous toujours aborder chacune de ces cibles de la même façon ?

Si vous avez répondu « oui » à ces deux questions, je vous demanderai de quitter mon site, nos valeurs sont diamétralement opposées et je ne pense pas que je puisse ou souhaite vous aider.

Au plus votre produit sera en résonance avec vos valeurs et utile au monde et à vos clients, au plus facilement vous arriverez à le vendre et à vous endormir le soir la conscience tranquille.

La microvision : Votre client idéal

Votre client idéal, votre persona possède des attentes, des besoins, des envies.

Plus votre service ou votre produit répondra à celles-ci, plus il se vendra facilement.

Il est donc utile, voir vital que votre produit puisse “parler” tout seul à votre client.

Savez-vous comment un client vous dit l’argent n’est pas un problème pour moi ? Il vous dira quelque chose du style : “C’est exactement ce que je cherchais et depuis longtemps”.

Bien connaître les besoins de votre client est donc important, au mieux vous les connaitrez, au mieux il vous sera possible d’y répondre.

Pour cela, il n’y a pas trente-six mille solutions, allez à la rencontre de votre client.

Parlez-lui et écoutez-le, interviewez-le dans la rue.

Cherchez-le sur internet, intéressez-vous à sa vie, aux questions qu’ils posent sur les forums, sur Facebook.

Quels sont ses hobbys’s, ses passions ?

S’il aime les associations de protection animale, il vous sera difficile
de lui vendre un ticket pour une corrida.

Cependant, vos produits bien être, bio et non testé sur les animaux…

La macro-vision : Le marché actuel

Connaître son marché, c’est un peu comme préparé son itinéraire avant un grand voyage, ce n’est pas indispensable, mais qu’est-ce que cela peut s’avérer utile…

Avant même de dépenser des sommes folles en conception en marketing, dans un site internet, testez votre service. Voyez si toutes vos suppositions tiennent la route et ça avant même d’avoir dépensé le moindre euro.

N’hésitez pas à interroger systématiquement les personnes à qui vous ferez essayer vos produits, celles-ci pourront vous aiguiller sur bien des points qui vous permettront d’améliorer votre produit, de le faire correspondre davantage aux besoins de vos clients.

Ils vous permettront aussi de définir un prix acceptable pour vous et pour vos clients.

Ma méthode - Mes Outils

Vous trouverez en bas de cet article une méthode mise au point pour vous faciliter la vie dans la recherche de vos produits idéaux. Après avoir rempli les différentes questions, il vous sera permis de :

  • Trouver plusieurs produits en accord avec vous-même et avec le besoin de votre client
  • Calculer la faisabilité de ce produit et de définir ceux qui sont réalisable sur le court, moyen et long terme
  • Connaitre les forces et faiblesses de votre offre et ainsi comment l’améliorer
  • Connaitre ce qui vous empêche de manière précise de faire telle ou telle chose aujourd’hui

Enfin, je vous livre également quelques moyens afin de présenter votre produit au marché et de recueillir leurs impressions et autres données utiles. Il est temps de mettre en place votre plan d’action !

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire.
Belle journée, et quoi que vous fassiez : Faites le bien.

Van Bunderen Olivier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez nous !

Coordonnées :

Coaching & Spiritualité

Van Bunderen Olivier

Bd Jacques Bertrand, 42 bte 021
6000 Charleroi
Belgique

BE 0712 987 018

Mail :